Assises des Solidarités 2019

    Seniors et vieillissement de la population :
    une journée d’échanges entre partenaires locaux

     

    Vendredi 15 novembre, 150 personnes des champs sanitaire, social et médico-social, institutionnels et associatifs, ont participé aux deuxièmes Assises des solidarités de Haguenau, sur la thématique des seniors et des enjeux du vieillissement de la population : quels projets pour les seniors sur notre territoire ? Cette rencontre, organisée dans les locaux de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers, dans l’Eco-quartier Thurot, a été co-organisée par la Ville de Haguenau, le Centre Hospitalier de Haguenau et le Conseil Départemental du Bas-Rhin, illustrant ainsi la volonté de ces trois institutions de « faire ensemble ».

    Assises des Solidarités 2019

    Pourquoi ces Assises ?

    On compte près de 8 000 personnes de plus de 60 ans à Haguenau (source INSEE 2016) soit 22,7 % de la population (contre 26,2 % en France métropolitaine). La population voit son espérance de vie à la naissance augmenter d’un trimestre de vie supplémentaire par an. Tout en allongeant la durée de la vie, le progrès médical produit de la dépendance, car il ne peut pas encore régler tous les problèmes de santé comme les maladies neurodégénératives ou les suites d’accidents cardio-vasculaires.

    Le vieillissement de la population a des conséquences importantes en termes de santé publique. Elles sont doubles : financières, avec un système de financement qui se trouve davantage fragilisé car il pèse sur un nombre de contributeurs actifs de plus en plus restreint ; mais aussi sanitaires et sociales pour les personnes touchées par la perte d’autonomie et pour leurs proches aidants, qui se retrouvent souvent en grande difficulté.

    Dresser un état des lieux, partager des savoirs et des savoir-faire afin d’élaborer des réponses adaptées, innovantes et co-construites aux besoins de notre population vieillissante, tels étaient les objectifs de ces Assises.

    Il s’agit d’un défi majeur pour notre société en général, une priorité pour notre territoire.

    Une matinée pour croiser les regards

    La matinée a débuté par les allocutions de Mireille Illat, Adjointe au Maire de Haguenau en charge des Solidarités, des Seniors et du Handicap, Astrid Zinck-Jessel, Directrice des soins des Centres Hospitaliers de Haguenau et de Wissembourg, et Isabelle Dollinger, Vice-Présidente du Conseil Départemental du Bas-Rhin en charge du territoire Nord.

    Puis ont suivi les interventions de Claude Sturni, Maire de Haguenau et Président de la Communauté d’Agglomération de Haguenau, Mathieu Rocher, Directeur des Centres Hospitaliers de Haguenau, Bischwiller et Wissembourg, et Frédéric Bierry, Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin.  

    Pour Claude Sturni, « le vieillissement de notre population est un phénomène de société qu’il nous faut prendre collectivement à bras le corps. Je crois en l’efficacité du travail partenarial, en étroite collaboration avec les associations, l’hôpital, les services publics et le Conseil Départemental ».

    Des illustrations concrètes des actions menées par la Ville de Haguenau ont été soulignées : actions de prévention de la perte d’autonomie en partenariat avec le comité seniors de la ville, construction de résidences seniors mais aussi de logements adaptés dans les différents projets immobiliers de la Ville, aménagements urbains et travaux de mise en accessibilité des bâtiments publics, solidarité active pour une lutte quotidienne contre l’isolement…

    Des projets ont aussi été cités, comme des propositions innovantes en termes de lutte contre la fracture numérique, de préservation du lien social ou de maintien à domicile, mais aussi le futur guichet unique seniors.

    « A son ouverture en 2021, la Maison des aînés et des aidants, dans l’enceinte de la nouvelle Maison du Département, sera une réelle avancée en matière de politique sociale pour les habitants de notre territoire » estime Claude Sturni.

    Mathieu Rocher évoque « le double enjeu de la réponse sociale et sanitaire aux besoins à venir des seniors de demain, dont les exigences seront plus élevées que ceux d’aujourd’hui. Cependant, les forces du territoire de l’Alsace du Nord sont nombreuses pour relever ce défi, avec une prise de conscience précoce des collectivités mobilisées et une densité d’acteurs plus élevée que sur le reste du territoire ».

    Pour Fréderic Bierry « la vieillesse est trop souvent perçue comme un naufrage et la question de l’accompagnement des personnes âgées réduite à sa seule dimension sanitaire. Je suis résolument opposé à cette vision désenchantée. La politique que porte le département du Bas-Rhin vise au contraire à redonner à nos seniors toute leur place dans la société, à remettre leur projet de vie au cœur de notre action et à réinvestir ce lien social qui nous fait tant défaut aujourd’hui. »

    Le département du Bas-Rhin consacre chaque année près de 108 M€ aux personnes âgées, dont une partie est versée à plus de 22 000 personnes au titre de l’Allocation Personnes Agées (APA). Plus de la moitié de ces bénéficiaires ont fait le choix de vivre à domicile.

    Le département favorise également la proximité et l’accessibilité de l’accueil des personnes âgées à travers ces accueils territoriaux, la Maison départementale de l’autonomie et le réseau des Centres locaux d’information et de coordination (CLIC) qu’il soutient financièrement.

    Le département s’est par ailleurs engagé dans le Silver développement afin de soutenir les innovations permettant d’améliorer la qualité de vie des personnes âgées.

    Isabelle Dollinger rappelle que « 35,6 % des Bas-Rhinois âgés d’au moins 75 ans vivent seuls à leur domicile. L’isolement des seniors est un véritable sujet de préoccupation. Le département a parfaitement conscience de cet enjeu et sait pouvoir compter sur les premiers acteurs de proximité que sont les communes du territoire. Je tiens ici à saluer leur investissement au quotidien. 

    Ces rencontres sont une véritable chance pour les acteurs locaux de l’Alsace du Nord. De nombreux acteurs interviennent sur le champ gérontologique, mais ne se connaissent pas tous et ne savent pas ce que chacun peut amener sur le sujet. Ces Assises nous ont permis de poser la base du partenariat qui se développera au sein de la Maison des Aînés et des Aidants qui ouvrira ses portes à Haguenau fin 2021. Et nous n’allons pas attendre son ouverture pour continuer à travailler sur les pistes de travail repérées en cette journée de travail ».  

    Chef de file des politiques sociales, le Département coordonne l’action des différents acteurs qui interviennent auprès des personnes âgées. Sa politique et ses orientations ont été formalisés dans le Schéma Autonomie 2019-2023 qui a été récemment adopté.

    Une table ronde a également été proposée au cours de la matinée : elle a permis de croiser les regards grâce à Alexia Clauss, Médecin gériatre-Responsable de l'Unité Mobile de Gériatrie et de l'Équipe Spécialisée Alzheimer du Centre Hospitalier de Haguenau, de Francine Friederich, Docteur en Philosophie et d’Hervé Polési, Docteur en Sociologie et Maître de conférences associé. Les approches des trois intervenants sur le vieillissement se sont révélées très complémentaires et très enrichissantes pour l’ensemble des participants à ces Assises.

    Une après-midi de travaux en ateliers

    L’après-midi, les partenaires ont pu participer à divers ateliers autour de thématiques telles que le maintien à domicile, le parcours de soins, la fracture numérique ou le parcours résidentiel.  Les participants ont pu collaborer à deux ateliers de leur choix au cours de l’après-midi. Pour chacun des ateliers, des dispositifs et projets innovants ont été présentés et ont suscité de riches et fructueux échanges.

    Une restitution des conclusions et pistes de travail des différents ateliers a été partagée en fin de journée.

    La suite de cette journée…

    La journée aura pour suite immédiate la rédaction d’un document de synthèse. Ce document servira de support à la mise en œuvre d’actions nouvelles, permettant d’apporter des réponses concrètes et co-construites aux besoins de notre population vieillissante. Ces Assises contribueront ainsi à poser les bases du guichet unique au sein de la future Maison des aînés et des aidants. Les rencontres entre les différents partenaires se poursuivront dans cette perspective.

    Assises des Solidarités 2019