La Ville renforce sa lutte contre les dépôts sauvages

    À Haguenau comme dans de nombreuses villes de France, une augmentation des comportements irrespectueux (du cadre de vie, de l’environnement, des autres habitants, des agents de propreté, …) est observée, notamment depuis la fin du premier confinement. De plus en plus de déchets, masques, mégots, déjections canines et autres immondices sont abandonnés dans l’espace public et ont un impact à la fois écologique et économique pour la Ville.

    Après avoir fait preuve de pédagogie et de sensibilisation auprès des habitants, la Ville de Haguenau prend désormais des mesures plus strictes à l’encontre de ceux qui polluent délibérément l’espace public. Des dispositifs mobiles sont utilisés pour repérer des flagrants délits, et des enquêtes sont réalisées pour retrouver les propriétaires des dépôts sauvages. Les contrevenants sont systématiquement verbalisés et risquent jusqu’à 1500 euros d’amende. À titre d’exemple, de juin à octobre 2020, 21 personnes ont été verbalisées pour un montant total d’environ 6000 euros (soit près de 285 euros par contrevenant, équivalant à 100 levées de poubelle).

    Pour compléter son action de lutte contre ce fléau, et pour continuer à œuvrer pour une ville durable et respectueuse de l’environnement, la Ville de Haguenau a également lancé au mois de novembre une grande campagne de sensibilisation. Rappelant le montant de l’amende appliquée en fonction du type de dépôt sauvage, cette campagne est déclinée sur les supports de communication du centre-ville, sur les engins de nettoyage des équipes municipales, sur les bus Ritmo, sur les camions de collecte des ordures ménagères de la CAH et sur les réseaux sociaux.

    Il existe pourtant de nombreuses solutions pour faciliter la gestion de ses déchets à Haguenau et sur l’ensemble de la Communauté d’Agglomération :

    • 7 déchèteries réparties sur le territoire et accessibles à tous les habitants de la CAH ;
    • un système de tri possible directement à domicile avec une poubelle à déchets ménagers et une poubelle de tri ;
    • un service de ramassage d’encombrants à la demande, sur simple rendez-vous ;
    • une facturation des ordures ménagères incitative qui encourage le tri ;
    • des poubelles et des cendriers installées au centre-ville ;
    • des collectes de pneus annuelles en déchèteries ;
    • des solutions de compostage individuel et collectifs à des tarifs très avantageux ;
    • des opérations gratuites de broyage de végétaux ;
    • divers containers : à verre, points d’apports volontaires, vêtements, …